Le Blog de Medscape France à l'ESC Congress 2015

Le Blog de Medscape France à l'ESC Congress 2015

Le blog de Medscape France, en direct de l’European Society of Cardiology (ESC) Congress, à Londres, Royaume-Uni (29 août-2 septembre 2015)

Suivez l’ESC Congress 2015, en direct sur notre blog. Toute l’équipe de Medscape France et nos collaborateurs couvrent l’actualité du congrès le plus important en cardiologie, et dont le thème phare cette année est l’Environnement.
  • Obésité viscérale et risque CV: Il a y plus de 25 ans, JP Després avait démontré l’importance de mesurer le tour de taille en consultation. «C’est aujourd’hui obligatoire au Japon et pratiqué par la moitié des médecins canadiens. En revanche, seulement 5-10% des praticiens américains le font.» Quid des français?

  • Les nouvelles recommandations 2015 de l'ESC sur le SCA non ST (NSTEMI) ont été présentées aujourd'hui au congrès.

    "Pas de changement majeur", a commenté le Pr Yves Cottin (CHU Dijon), cependant on peut noter :
    -qu'on est en classe 1 pour les stents de nouvelle génération,
    -que l'accès radial est obligatoire,
    -que les patients à bas risque doivent passer un test d'ischémie avant d'aller à la coronarographie.
  • #ESCcongress 3 intervenants pour les 3 composants de la #Polypill "Clinical Usefulness of Polypill in Developed Countries (non exclusively) From the Concept to the Reality" (dimanche 30 18:30)Pr Wood, Castellano & Fuster. Rappel par le Pr Wood du programme 25by25 selon World Health Fundation qui demande d'ici 2025 de réduire de 25% les décès prématurés des maladies chroniques non transmissibles (les 4 sérial Killers: CV , Cancer, Diabète, BPCO) à côté des modifications du style de vie le traitement médicamenteux y tient une place importante. Reste le problème auquel nous sommes tous confrontés: l'Observance (ou Adhérence).La Polypill est une des solutions le pr Castelano, ensuite, a rappelé les conséquences économiques de la non observance: ré hospitalisations,morbi-mortalité.Nous médecins avons un rôle important, il apparaît que nous passons simplement 49 secondes (sic) pour "détailler" les effets du produit...il a introduit le terme de "White Coat Adherence" le patient ne pensant à absorber ses médications que pendant les jours entourant la visite chez le médecin. Enfin le Pr Fuster partisan de la première heure(avec le pr Yusuf) de cette association sous la forme d'un seul comprimé (Aspirine Statine, IEC et parfois Bêta bloquant) a souligné qu'il ne fallait pas attendre l'utilisation de celle-ci en prévention primaire , tous les efforts (les laboratoires ont boudé la mise en pratique-semble-t-il désarmés par la trithérapie du HIV (dixit Pr Fuster) les Trois Mousquetaires avaient fait salle comble malgré l'heure relativement avancée de cette session soutenue par le laboratoire Ferrer
  • Meet Guidelines Task Force Ventricular arrhyr...The Hub Hyde J'étais(dans l'auditoire)on dira de moi c'est un Brave!

  • August Bank Holiday - Aujourd'hui est férié, mais pas pour les cardiologues anglais qui rejoignent leurs collègues étrangers en ce 3e jour de congrés, sous la pluie bien entendu...

  • #ESCcongress "looking@thecrystal ball"lundi 8:30aurai pu faire partie de "met the légende" réunir dans "Green Park" The Hub dans l'ordre de passage Josep Brugada, Alain Cribier, Valentin Fuster pour parler de l'avenir relève du rêve "éveillé !"
    Pour J Brugada le futur c'est l'anatomie l'imagerie qui permettra de cibler au mieux les traitement des troubles du rythme, de reconnaître les patients à haut risque de mort subite. La technologie des Pace Maker ne sera pas en reste
    La Saga d'A. Cribier continue avec l'implantation percutanée des valves aortiques qui sera indiquée pour les patients à risque chirurgical intermédiaire. Il prévoit une inversion des indications d'ici 2025: intervention classique là où le TAVI sera contre indiqué. Pour la valve lutéale l'implantation percutanée est en cours d'essai. Le MitraClip est encore au stade d'essais randomisés
    Pour V Fuster la prévention doit se décliner en fonction des tranches d'àge. Après avoir brocardé les Politiques "TheyTalk but not Follow!" Excepté Blomberg et la loi sur l'arrêt total et définitif du tabac dans tout NYC. Le pr Fuster insiste sur l'éducation dès la naissance (sic) jusqu'à l'adolescence. Pour la tranche d'âge suivante (affection subclinique) le comportement en faveur de sa santé. Pour la tranche des "seniors" quand la maladie CV va se déclarer son"Cheval de Bataille" la Polypill.
    Pas besoins boule de crystal pour prédire leur image d'icônes innovateurs a ces Légendes!
  • L'horloge tourne ! 3ème jour de l'ESC 2015 à Londres

  • Le Dr Gérard Helft (Institut de cardiologie, Pitié-Salpêtriere, Paris) a présenté en conférence de presse des Hot Line III "Diabète, Pharmacologie" les résultats de l'étude OPTIDUAL.
    A l'issue de 1 an de bithérapie antiplaquettaire après angio-stenting coronaire, prolonger la bithérapie par aspirine et clopidogrel jusqu'à 4 ans ne change rien, ni en termes d'événements ischémiques, ni en termes d'hémorragie.
    On devrait s'acheminer vers une durée de la bithérapie antiplaquettaire "à la carte" en fonction du profil de risque des patients coronarien.

    Voir notre vidéo : "ESC 2015: Le point sur les études PLATFORM, OPTIDUAL et plus" www.medscape.fr

    by Dr Catherine Desmoulins,... edited by Véro Duquéroy, Medscape 8/31/2015 11:00:24 AM
  • Le palais des congrès ExCeL de Londres sous le soleil...ça c'était avant, maintenant c'est la PLUIE

  • Guidelines
    U h@ve 2B a Member!

  • Le Pr Michel Ovize, du CHU de Lyon, qui a présenté hier les résultats de l’essai CIRCUS, sera dans nos studios demain pour discuter plus en détails de l’avenir du conditionnement ischémique dans l’IDM St+. Il donne d’ores et déjà des éléments de réponse dans un entretien avec Medscape France.

  • #esccongress après l'effort, le réconfort !

  • #ESCcongress. Cardioncology. Les patients souffrant d'un cancer payent un lourd tribut à l'insuffisance cardiaque. La dysfonction myocardique préexiste chez 11% des patients souffrant d'un cancer (4048) La chimiothérapie cardiotoxique venant aggraver une dysfonction pré existante quant elle ne la provoque pas. La mise en évidence de l'altération myocardique est difficile d'autant plus que les symptômes (dyspnée, asthénie, déconditionnement...) sont similaires dans les deux affections. L'échocardiographie doit faire appel au doppler tissulaire (Global Longitudinal Strengh) et non plus à la peu fidèle et tardive altération de la FEVG. Quant aux marqueurs biologiques la Troponine hs T n'est pas spécifique dans cette étiologie toxique. Il faut coupler le résultat à celui du NT-proBNP pour avoir une Valeur Prédictive correcte. Le traitement précoce (IEC, BêtaBloquants) est très important pour stabiliser la dysfonction. Dans certains cas on a pu assister à une récupération de la fonction myocardique. Pour M. Lainscak la question d'un traitement préventif doit être posée et devrait faire l'objet d'études. L'insuffisance cardiaque, les troubles du rythme sont responsables de 15% des décès chez les patients atteints d'un cancer. (4047). When Heart Failure Experts Meet Cancer (Monday 31 août 14:00)

  • Pr Guillaume Jondeau

    Avec nous, le Pr Guillaume Jondeau (Centre de Référence Marfan, Hôpital Bichat, Paris) pour un résumé de la session consacrée au Syndrome de Marfan : Des nouveautés dans le diagnostic avec des tests qui devraient désormais rechercher plusieurs gènes et non plus seulement le FBN1. Côté pronostic, l’échographie reste l’examen de référence, mais l’IRM et le scanner entrent maintenant en jeu dans une surveillance régulière (tous les 5 ans). Déception dans la prise en charge médicamenteuse : le losartan, qui montrait un blocage de la dilatation de l’aorte chez l’animal, est sans effet chez l’homme ; reste donc le traitement standard par bêtabloquant chez tous les sujets screenés positifs (même non dilatés), et ce, quel que soit l’âge. Quelques nouveautés également dans la chirurgie…

    Retrouvez la vidéo du Pr Jondeau, avec les explications détaillées, bientôt sur Medscape.

  • #esccongress. science@breakfast strategies pour prévenir le tabagisme chez les sujets fragiles : femmes et enfants!
    Femmes sujets fragiles! Oui! vis à vis du tabac notamment les jeunes femmes
    D'une façon particulièrement emphatique le dr Dagli (Istambul) a rappelé les proies nouvelles pour le marché du tabac: jeunes femmes et enfants. Or c'est en commençant tôt que l'addiction s'installe. Mais il faut battre aussi le Water pipe de plus en plus en vogue dans les pays du Moyen Orient, la cigarette électronique, la cigarette que l'on roule soi même. Ceci a été rappelé par le dr Nedoshivin (St Petersbourg)
    Les moyens de combattre ce fléau ont été rappelés rien de bien nouveau ( taxes, mise au ban des annonces images de cancer sur paquets paquets génériques...)
    Le mot de la fin revient au dr Dagli "c'est insultant qu'un congrès de cette ampleur ne dédicace qu'une petite séance à la lutte contre le tabac"
  • #esccongress. audience pour les stratégies pour lutter contre tabac!💔


  • Conférence de presse Hot Line V Insuffisance cardiaque présidée par le Pr Salim Yusuf en grande forme

  • L'essai de télémonitoring de l'insuffisance cardiaque OPTILINK avec le capteur d'impédance thoracique de Medttonic a été présenté par le Pr Bohm.

  • Cherchez l'erreur!

  • Patrick Serruys présente en conférence de presse Hot Line VI les résultats de la première comparaison directe entre un DES a l'everolimus (Xience) et un stent bio-résorbable a l'everolimus.


  • Présentation des résultats de MATRIX par le Dr Marco Valgimigli.
    La bivalirudine se justifie t'elle dans l'angioplastie?


  • Pr Alexandre Mebazaa

    Nouvelles recommandations européennes dans l’insuffisance cardiaque aiguë : «Il faut mieux utiliser les médicaments actuels et traiter le plus tôt possible», rappelle Alexandre Mebazaa (CHU Lariboisière, Paris), premier auteur des recommandations, ici à #ESCcongress. «On peut s’attendre à un grand tournant fin 2016 avec les résultats des études RELAX-AHF II et TRUE-AHF, mais d’ici là, c’est la stratégie optimale.»

    Les recommandations : Mebazaa A et al.  Recommendations on pre-hospital & early hospital management of acute heart failure: a consensus paper from the Heart Failure Association of the European Society of Cardiology, the European Society of Emergency Medicine and the Society of Academic Emergency Medicine. Eur J Heart Fail. 2015 Jun;17(6):544-58.

    Voir notre vidéo sur Medscape France :
    Nouvelles recommandations sur l’insuffisance cardiaque aiguë


  • Michel Ovize, qui a présenté les surprenants résultats de CIRCUS, Gilles Montalescot investigateur principal d’ ALBATROSS et Nicolas Danchin (registre FAST-MI) discutent les points marquants de ce congrès au stand theart.org/Medscape.


    De gauche à droite: M Ovize, G Montalescot, N Danchin


  • M Ovize à propos de #CIRCUS : «On a peut-être été un peu naïfs en pensant qu’un seul médicament serait suffisant. Il faut se remettre en question et revoir notre stratégie pharmacologique ».
  • G Montalescot à propos de #ALBATROSS : On a des données de sous-groupes qui n’ont pas été présentées et qui pourraient être intéressantes. Mais le processus est long (8 ans dans ALBATROSS pour des résultats décevants), alors il faudra bien réfléchir avant de se relancer dans une nouvelle investigation.
  • N Danchin : «Ces études, qui nous apparaissent négatives car les hypothèses de départ ne sont pas vérifiées, restent importantes pour la recherche et nous permettent d’avancer».
  • On passe en studio pour discuter en les détails des 2 études CIRCUS et ALBATROSS : le rationnel, la méthodologie, les résultats… et le futur. La vidéo est désormais disponible sur notre site : Voir ESC 2015 : Analyse de CIRCUS et ALBATROSS avec les investigateurs principaux



  • #esccongress aging &frailty difficile de trouver une traduction courte et explicite en français. Un peu à la façon de"penalty" le pr Hanon (5129) nous a rappelé les comorbidités responsables de la plupart des hospitalisations des patients cardiaques âges. Deux moyens simples au demeurant pour éviter les chutes (supplément de vitamine D & vérifier la présence d'une hypoalbuminémie à corriger: suppléments proteinés)
    L'orateur suivant le pr K. Dickstein (5130) a mis son haro sur le BBG responsable d'une dilatation VG facteur de mauvais pronostic chez les patients ayant une dysfonction myocardique. Il a développé une supplique pour la resynchronisation VG quel que soit l'âge avec cette conclusion "il n'y a pas d'âge pour se sentir bien"
    Cette phrase emphatique je n'ai pas eu de difficulté à la traduire.
  • « Il y a une variabilité interindividuelle très importante dans la réponse aux statines. Il est donc aberrant de ne pas recommander de monitoring du LDLc. Il n’est pas possible d’optimiser l’efficacité des statines, si l’on n’optimise pas la réponse. » Pr John Chapman (Hôpital de la Pitié Salpêtrière, UPMC, Paris)
  • #esccongress #Edoxaban non dispo en F. Le nom US prêtera à confusion avec un anxiolytique.

  • Jean Marco discusses results of #PLATFORM #esccongress
  • Le Pr Marco sera également demain dans nos studios pour discuter en détails des résultats de #PLATFORM...
  • #escongress.Interactions médicamenteuses..le Pr Zannad (5851) a rappelé que la poly-médication est indispensable pour le traitement de l'insuffisance cardiaque: IEC, Bétabloqueurs, Inhibiteurs de l'Aldostérone. Concernant ce dernier (Eplérénone notamment) trop peu utilisé, il a tenu à lever les frayeurs concernant l'hyperkaliémie et l'insuffisance rénale qui font à tort rejeter ce produit. N°1 tout d'abord la dégradation rénale est un fait fréquent chez les insuffisants cardiaques l'Eplérénone est au contraire un élément protecteur du rein! N°2 l'hyperkaliémie doit bien sur être contrôlée et maîtrisée avec les drogues sur le marché (Kayexalate*, NdA) mais ne doit pas faire suspendre le traitement pour autant. Il ajoute que c'est surtout l'hypokaliémie qui est délétère chez ces patients. c'est un véritable pavé dans la mare qu'il a lancé au sujet des inhibiteurs des minéralo corticoïdes! Un rappel sur les statines et leurs effets musculaires, sur les associations à éviter avec ces médications métabolisées par la chaîne des CYT 450 a fait l'objet de la présentation suivante (Pr Drexel 5853) Tous les intervenants étaient d'accord pour inciter les prescripteurs à consulter régulièrement les sites dédiés aux interactions médicamenteuses. Au début de ma pratique consulter le dictionnaire médical devant les patients était considéré par eux comme une preuve d'incompétence. Au temps de docteur Google les mentalités changent! Ce sont les patients qui nous signalent parfois/souvent les interférences! Important drug interactions: what the cardiologist should know Tuesday 1st sept 14-15:30
  • Vincent Bargoin et le Dr Serge Kownator discutent en salle de presse des résultats obtenus avec la spironolactone dans l'essai anglais PATHWAY-2. Essai PATHWAY-2
    "Plus question d'étiqueter une hypertension comme résistante sans avoir testé un anti-aldosérone" a mis en garde le Dr Bryan Williams, principal investigateur.
    Dans ce travail, outre les résultats sur la baisse tensionnelle, ce sont aussi les chiffres de kaliémie restant dans les limites de la normale qui ont supris/intéressés les cliniciens français.
  • Vincent Bargoin et Serge Kownator (cardiologue, Thionville)

  • Implantation du pacemaker sans sonde (St Jude medical)

  • Deux types de pacemakers sans sonde, simple chambre, implantés dans l'apex du ventricule droit, ont obtenu une autorisation d'implantation et sont actuellement en cours de validation.
    Celui de Medtronic (photo ci-dessus) se fixe au moyen de petits crochets (2 sur 4 sont nécessaires). Celui de St Jude Medical (vidéo ci-dessous) utilise un système d'ancrage à vis,
    Les résultats à 6 mois de l'essai LEADLESS 2 des 300 premiers patients implantés du Nanostim de St jude seront en ligne demain sur Medscape Cardiologie. Nous avons interrogé le Pr Jean-Claude Daubert (CHU Rennes) sur l'avenir de cette technologie.

  • #esccongress. « La lumière s’éteint déjà, le rideau sur l’écran est tombé, je réveille mon voisin qui dort comme un nouveau-né… » Air connu pour saluer la fin de cette édition londonienne du congrès européen de cardiologie. Bye, bye… sessions, sympos, bye bye…rencontres avec les experts, phrase humoristique du leader, déclenchant simultanément 2000 secousses de rires dans l’auditoire, main serrées furtivement avec la chairperson de… Les hérauts de la cardio vont retourner à leur idéaux de prévention, recherches, d’essais sur la dernière molécule dans l’insuffisance… ou l’hyper… ou l’A… Vers leurs réunions scientifiques et l’élaboration des futures dernières recommandations. « And the question is,.. And the guideline says.., the aim of the trial was…, is there any question in the platform?.. A l’année prochaine à Rome !
    Il nous faut nous, chers auditeurs, retourner vers nos chers patients, la tête remplie de ces chères mises au point, regards vers l’avenir de cette médication.
    Il nous faut maintenant expliquer à Mme Bertrand, devant ses enfants dubitatifs qu’elle doit prendre ce traitement contre l’hyper… l’insuffisance…, suivre les nouvelles éditions des guidelines malgré ses 85 ans pour prévenir un accident dans les dix ans. Insister auprès de Mr Uber 65 ans pour qu’il prenne régulièrement ce produit, même s’il a lu sur Google que ses performances seraient probablement (sûrement donc) réduites. Répéter à Mme Michel qu’elle ne doit pas au motif de la normalisation de son taux, cesser cet inhibiteur… Faire preuve de persuasion auprès d’Amy 18 ans pour qu’elle arrête impérativement, définitivement, le tabac…
    C’est cette belle confiance que nous témoignent régulièrement nos patients qui nous permet de nager (sereinement ?) au milieu de cette marée d’informations, dans laquelle nos Instances administratives et autres sinistres (sic) de tutelle déversent des charges indélébiles.
    Ce congrès remarquablement organisé avait lieu dans un centre éloigné de tout stimuli extérieur à l’instar de Sophia Antipolis (06) siège de notre ESC. Pas question d’y voir autre chose que la cardiologie.
    Je remercie la rédaction de Medscape de m’avoir permis de participer à leur liveblog.
  • Que retenez-vous de ce congrès ?
    Pour le Pr Gabriel Steg (Hôpital Bichat), « On ne devrait pas juger ce congrès seulement sur les essais cliniques des Hot Lines. Le programme de formation continue était extrêmement bien réussi cette année, et particulièrement interactif. On sort du modèle où les cardiologues passaient d’une salle à l’autre en avalant les présentations. Il était aussi courageux et pertinent de mettre l’intégralité du contenu en ligne gratuitement. » #ESCCongress
  • Que retenez-vous de ce congrès?
    Pour le Pr Gérard Helft (La Pitié Salpêtrière, Paris), « c’est la première fois qu’on s’intéresse autant à l’effet de l’environnement sur la santé cardiovasculaire dans un congrès de cardiologie, avec plusieurs études très intéressantes qui ont été présentées. Bravo! » #ESCCongress
  • Gérard Helft, Jean Marco et Gabriel Steg entrent en studio. Au programme de la discussion à venir : #PLATFORM, #OPTIDUAL et leurs coups de cœur de l'#ESCCongress

    Voir : ESC 2015: Le point sur les études PLATFORM, OPTIDUAL et plus www.medscape.fr

  • Dans #OPTIDUAL, l’analyse post-hoc sur les évènements ischémiques montre une tendance favorable au prolongement de la bithérapie. Selon le Pr Helft, « on peut donc penser que la bithérapie serait intéressante chez les patients à faible risque hémorragique ». Mais pour le Pr Marco, « Il faut rester prudents : une analyse post hoc ne peut être regardée que comme une hypothèse… qui de tout façon sera impossible à démontrer en raison du très faible taux d’évènements. Il faudrait une étude d’environ 30 000 malades!»

    Voir les résultats d’OPTIDUAL :  1 an ou 4 ans de bithérapie antiplaquettaire ? OPTIDUAL est neutre,


  • « Il est évident que les anti-PCSK9 permettront de réaliser des économies pour les patients à très haut risque mais, la question est de savoir quels autres patients nous allons inclure dans les indications.» Pr John Chapman (Hôpital de la Pitié Salpêtrière, UPMC, Paris). Cholestérol : polémique autour du coût des anti-PCSK9
  • « Trois nouvelles familles d’hypolémiants agissant sur le LDLc par des mécanismes différents des statines, de l’ezetimibe et des anti-PCSK9 sont dans les pipelines. Cela va nous obliger à réfléchir aux patients à cibler, aux critères à adopter pour évaluer leur efficacité et à optimiser les traitements déjà disponibles". Pr John Chapman (Hôpital de la Pitié Salpêtrière, UPMC, Paris). Cholestérol : polémique autour du coût des anti-PCSK9


  • Selon le Pr Jean Marco, qui était Chair de la session «Meet the Trialist» sur l’étude PLATFORM présentée hier par Pamela DOUGLAS (Durham, É.-U.), on peut retenir 4 points : 1) C’est un essai pragmatique, l’objectif primaire étant l’efficacité. 2) Les méthodes de cohortes utilisées reflètent la pratique quotidienne. 3) PLATFORM permet de reconsidérer l’imagerie d’emblée comme premier test chez les patients avec symptômes de maladie coronaire stable. 4) Dans le futur, on peut envisager un test non invasif donnant des informations à la fois sur l’anatomie et la fonction.


    Voir également notre table ronde vidéo désormais disponible sur notre site : ESC 2015:
    Le point sur les études PLATFORM, OPTIDUAL et plus




  • C’est un congrès riche en surprises qui s’est achevé hier. L’année prochaine, l’#ESCCongress nous donne rendez-vous à Rome, mais d’ici là, retrouvez toute l’actualité de ces derniers jours sur notre page spéciale ESCCongress 2015 : articles, interviews et comptes-rendus vidéo.



Powered by ScribbleLive Content Marketing Software Platform